La Yogathérapie

yoga image.png

Qu’est-ce que la Yogathérapie ?

La Yogathérapie est l’utilisation du Yoga à visée thérapeutique ; elle peut être palliative, préventive et curative. Elle s’inscrit comme médecine alternative et complémentaire. Le Yoga est une Philosophie de la globalité, comme l’est également la psychomotricité. Par la pratique du Yoga, il s’agit de se connecter à soi-même, d’être dans un état d’unité corps-respiration-pensée-conscience. Il s’agit de tendre vers l’apaisement de l’agitation mentale, de retrouver une fluidité et une sérénité psycho-corporelle.

Des effets à tous les niveaux

Les études médicales sur l’efficacité du yoga se comptent aujourd’hui au nombre de 500. Le yoga agit sur notre physiologie et notre psychologie.


Action sur le système

  • Nerveux volontaire et autonome
  • Endocrinien
  • Immunitaire
  • Locomoteur

Il régule le système neurovégétatif (palpitations, brûlures d’estomac, douleurs dans le dos, souffle court). Il a une action anti-inflammatoire. Il agit sur les systèmes sympathiques et parasympathiques qui ne dépendent pas de notre volonté. Il a aussi une action musculaire et tendineuse. Il libère les tensions qui brouillent le fonctionnement normal des viscères et des organes. En redonnant de l’énergie, il lève les angoisses. En agissant sur la respiration, il remonte l’humeur générale. Il a une action neuroendocrinienne en favorisant la libération des endorphines.

Yogatherapie_bordeaux

Indications

  • Le stress
  • Les troubles émotionnels
  • Les troubles anxieux (dont les attaques de panique)
  • Les troubles du sommeil
  • La dépression, la perte d’estime de Soi (le yoga agit à 50 %, les antidépresseurs à 70 %)
  • Les conduites addictives

« La dépression s'attaque non seulement à notre esprit, mais aussi à notre corps. Le yoga, qui s'enrichit des avancées et des découvertes de la science et de la psychologie, peut apporter une aide véritable en stimulant de manière concrète les neuromédiateurs, grâce à leur action sur l'humeur, l'énergie et le sentiment de bien-être. La yogathérapie, c'est son nom, cible les postures qui redressent et nous
« ancrent » dans le sol, jouant ainsi sur la dopamine. Place aussi aux mouvements d’ouverture, de respiration et de relaxation qui, en augmentant la sécrétion de mélatonine, agissent sur les pensées négatives. Toutes les études prouvent que le yoga et la méditation permettent d'aller mieux, mais aussi de prévenir les rechutes, avec la même efficacité qu’un antidépresseur. » Psychologies Magazine – Lionel Courdron, mars 2018.

4 critères légitimes

  • Sans effets secondaires (Bénéfice/risques)
  • Efficace (résultat, bénéfice santé, preuves)
  • S’intégrèrent dans un système existant (ne remplace rien, complète, coopère)
  • Accessible à tous

Philosophie du développement du positif

  • Aller dans la sensation agréable
  • Ne pas se faire mal
  • Respecter son corps
  • Effort agréable
  • Sentiment de joie, d’euphorie
  • Travailler le corps comme une partie d’un tout
  • Habiter son corps
  • Se réconcilier avec son corps

La Formation

Sur deux années, la formation est certifiée par le docteur Lionel Coudron à l’Institut de YogaThérapie (IDYT) à Paris. Cette formation est dispensée exclusivement aux professionnels médicaux et paramédicaux ainsi qu’aux professeurs de yoga certifiés. Le docteur Coudron, médecin et Yogi a été le premier il y a 25 ans à développer la Yogathérapie en France.

« Devenir soi-même est l’un des buts proposés par le yoga. »

Lionel-Coudon_la-yogatherapie.jpg Lionel-Coudon_soigner le stress.jpg Lionel-Coudon_soigner-l'insomnie.jpg Lionel-Coudon_bien-vivre-ses-emotions.jpg