Louise de Busserolles - psychomotricienne D.E. & hypnothérapeute

  • Psychomotricienne Diplômée d’Etat à l'Institut de Formation en Psychomotricité de la Pitié-Salpêtrière, à Paris 13ème.
  • Hypnose médicale (AFHEM, Paris) et Hypnose Ericksonnienne (Hypnosium, Biarritz).
  • Thérapies brèves et plurielles (Espace du possible, Tournais)
  • Mouvements Alternés Pluriels (Hypnosium, Biarritz)
  • Yogathérapie (formation en cours, IDYT, Paris)
  • Mimothérapie (Paris, 15ème).
  • Massage Thaïlandais (Wat Pho Thai Traditional school, Chang Mai) et Massage Balinais (Bali Bisa School).
  • Je vous propose une Thérapie Psychocorporelle. Je développe mon approche psychomotrice grâce à la complémentarité d'outils thérapeutiques et s’adresse à toute personne désireuse d’avancer vers un mieux-être global.

    Cette approche est intégrative. L'apport des thérapies brèves, plurielles est considérable (thérapie orientée solution et thérapie stratégique). Elles sont centrées sur l'autonomie de l'individu et ses ressources, afin de l'aider à se mettre en mouvement vers les solutions. J'utilise des médiations variées, complémentaires et riches de sens thérapeutique, dans un cadre individuel ou groupal. Les outils thérapeutiques que je propose s’inspirent de courants théoriques issus du Dr Julian de Ajuriaguerra (Médecin Neuropsychiatre, fondateur de la psychomotricité française), de la psychanalyse (Freud, Lacan, Winnicott), de Milton Erickson (psychiatre et psychologue américain qui a révolutionné les techniques de l’hypnose), des différents courants de la médecine chinoise, ayurvédique indienne et du yoga.

    « La psychomotricité est marquée dans sa chair du sceau de la pluralité dont elle est constituée : il n’y a donc pas d’unité conceptuelle de la psychomotricité ; son identité se construit au regard des trois concepts du corps issus de la pensée du 20ème siècle : la psychanalyse, la phénoménologie et les neuro-sciences. Située au lieu d’articulation de l’imaginaire, du symbolique et du réel, elle a pour fonction l’émergence du désir humain ; c’est peut-être un art. » Françoise Giromini, Psychomotricienne.

    Les modalités de suivi varient selon l’âge, le degré de difficultés rencontrées et la capacité de chacun à mobiliser ses propres ressources.

    Expérimentée dans de nombreux champs de compétences grâce à un parcours professionnel riche et diversifié par des apports théoriques et des outils thérapeutiques développés en cabinet, en milieu associatif et institutionnel ainsi que de mes spécialités individuelles ; je forme ici un cabinet riche en outils psycho-corporels répondant au mieux à vos besoins individuels.

    Indications globales :

    • Les troubles anxieux : les anticipations de la crainte, les difficultés de concentration, les insomnies, les tensions créant des somatisations, les attaques de panique, l’angoisse…
    • Les troubles phobiques : agoraphobie, phobies sociales (image de soi, prise de parole en public, timidité excessive), phobies spécifiques (animaux, avion…)
    • Les troubles de l’humeur, les états dépressifs : tristesse durable et perte de confiance en soi, pessimisme, rumination du passé, perte de désir, burn-out, dépression, repli social.
    • Les TOC, troubles obsessionnels compulsifs : images ou pensées perturbantes, crainte de perte de contrôle de soi.
    • Les difficultés psychosociales : confiance en soi, estime de soi, timidité, stress, difficultés relationnelles…
    • Les troubles du comportement alimentaire : compulsions alimentaires, anorexie, boulimie, hyperphagie, obésité.
    • Les troubles du sommeil
    • Le sevrage tabagique et les addictions
    • Les troubles du comportement (instabillité, timidité excessive)
    • Toute maladie ou Atteinte neurologique, métabolique, génétique, neurodégénérative qui a des répercussions sur le corps (diabète, traumatisme cranien, Parkinson, cancer…)
    • Les troubles psychosomatiques